mercredi 3 février 2010

HIVER 1956 DANS LES OLIVERAIES

En Provence, après un mois de janvier particulièrement doux, le temps était printanier ce lundi 2 février : 15 ou 16°. En fin d’après-midi, la température était devenue négative. Le mistral (vent du nord) se leva et le thermomètre afficha moins 11°. Cela dura 48 heures. Les oliviers, dont l’activité végétative avait repris fin janvier, furent tous « brûlés ». Les oléiculteurs furent découragés. Une procédure de classement en catastrophe naturelle fut ouverte pour toute la région. Les dégâts semblaient irrémédiables :... [Lire la suite]
Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]