Quatre nouveaux habitants dans la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l’Ardèche !

Cette année 2010 "du jamais vu" : les deux couples d’Aigle de Bonelli des Gorges de l’Ardèche se sont bien adaptés dans cet espace protégé.  Pour la première fois, ils ont fait éclore deux aiglons chacun soit 4 aiglons bagués qui ont pris leur envol dans la Réserve en début d’été 2010.

aigle_bonelli_2

L’Aigle de Bonelli est une espèce très rare et menacée : on compte à ce jour 30 couples d’Aigle en France. Il a été observé pour la première fois dans les Gorges de l’Ardèche  il y a 30 ans par des ornithologues "les Naturalistes de l’Ardèche". Ces spécialistes ont largement contribué à sa protection. A cette époque l’Aigle était méconnu du grand public.

aiglon_au_nid

La première opération de baguage remonte à 1991. Ceci permet de mieux connaître les déplacements des jeunes et d’obtenir des données sur la survie des oiseaux.
Depuis 2001, en partenariat avec le Centre Ornithologique Rhône Alpes (CORA), le syndicat des gorges partage le suivi des deux couples d’Aigle de Bonelli.

Le reste de la population avifaune se porte bien également : 6 petits faucons Pèlerin ont été observés, un jeune Circaète Jean le Blanc ainsi que des vautours fauves et moines, visiteurs occasionnels mais de plus en plus présents sur le territoire des gorges de l'Ardèche.

Les gorges de l'Ardèche, une des régions les plus sauvage de France, sont connues pour leur splendeur et la descente en canoës !

C'est une réserve naturelle depuis 30 ans !