COEUR D'ARDECHOISE

jeudi 21 février 2019

LA MAOCHE, UN PLAT HIVERNAL

La maôche ou maouche, est un plat hivernal originaire de la Montagne Ardèchoise.  

Dans les fermes au début de l'hiver, autrefois, les familles se réunissaient pour déguster ce plat en utilisant tous les morceaux du cochon qui restaient après avoir fait de la charcuterie.

MAOCHE 1

C'est une préparation à base de viande de porc et de choux, mise dans un estomac de porc et lentement cuit au court-bouillon, puis éventuellement roti au four.

MAOCHE 2

 La tradition perdure, et on continue à déguster
ce plat typique ardéchois dans des restaurants !

https://www.francetvinfo.fr/culture/cuisine/video-plats-d-hiver-la-maoche-ardechoise-1-5_741363.html

Posté par Lovida à 21:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]


mardi 22 janvier 2019

TU SAIS QUE TU VIENS DE L'ARDECHE LORSQUE...

 Les Ardéchois se reconnaitront... et les autres découvriront les vérités de notre beau païs !

               Tu sais que tu viens de l'Ardèche lorsque...


- Tu sais que les criques sont 100 fois meilleures que les copies qu'on appelle "Röstis" en Suisse.


- Tu prononces : "
c'est quelle heure" au lieu de "quelle heure est-il", "drolle" au lieu de "drôle", "goche" au lieu de "gauche" et "rhose" au lieu de "rose".


- Tu milites pour l'éradication de la grotte de Lascaux au profit de la caverne du Pont d'Arc, Chauvet.

La caillette


- Tu sais que la caillette n'est pas le petit de la caille.


- Tu sais que la Loire prend sa source au Mont Gerbier des Joncs.


- Tu sais que Privas est la seule préfecture en France à ne pas être desservie par une gare SNCF... Et même, tu en es fier !


- Pour toi, Jean Ferrat était un monument de la chanson française.


- Tu sais ce qu'est le Picodon.

Les picodons


- Tu sais que l'Auberge Rouge n'est pas un film avec les anciens des Bronzés, mais l'auberge de Peyrebeille sur le plateau ardéchois.


- Chaque été, tu te demandes si la Hollande n'a pas envahi le pays sans que tu sois au courant.


- Tu as déjà eu à affronter la burle sur le plateau.

La burle


- Un jour, un petit parisien t'as dit : "le permis ça sert à rien, t'as qu'à prendre le métro". Et quand tu lui as dit qu'il n'y a pas de métro en Ardèche, ni même de train, il t'a dit de prendre le tram...


- Tu sais qu'Annonay est la plus petite des plus grandes villes de départements de France...D'ailleurs personne ne comprend cette phrase quand tu l'a dis.


- Tu sais que le Mastrou n'est pas une danse folklorique mais un train touristique.


- Tu sais que la montgolfière a été inventé en Ardèche. Sinon, c'est clair que tu ne te serai jamais posé la question.

Les montgolfières


- Ta première cuite, c'était au bal du 15 Août (et à celui du 13, du 14, du 16...) et c'était avec de la marquisette et t'avais 14 ans et tu dis de quelqu'un (ou de toi-même) qu'il est coufle.


- Tu dis "
ça pègue" ou "quel caraque" et que personne ne comprend...


- Le premier sens du mot "
canard
" qu'on t'a appris n'est pas cet animal à plume, mais bien le sucre trempé dans l'eau de vie.


- Lorsque pour toi le nord de la France se situe à Lyon.


- Tu connais un champignon autre que le champignon de Paris.


- Tu as déjà bu le l'eau à une autre source que ton robinet.


- Tu as déjà vu un pied de cannabis ........ en pleine nature...


- Tu sais qu'une poire et qu'une prune ne sont pas que des fruits.


- Tu sais qu'il faut éviter les routes entre Ruoms et Vallon Pont d'Arc en juillet et août.


- Tu es un des seuls français à savoir prononcer Thueyts, Antraigues, Saint Priest, Privas et non Privasses, Aubenas et non Aubenasse .....


- Tu sais que la vogue est une fête et non un magazine de mode.


- Tu sais que la bombine est un plat et non un explosif.

La bombine


- Tu sais que Ste Marie n'est pas une sainte mais un lieu à proscrire.


- Tu connais la pluie autant que la neige, la canicule, le verglas, le vent !


- Tu sais que la Voulte a été championne de France de rugby en 1970 !


- Tu sais que la "marquisette" n'est pas une aristocrate lilliputienne, mais la boisson des bals par excellence.


- Tu sais qu'il n'y a pas de honte à chanter à tue tête "le petit bonhomme en mousse" lors d'un bal l'été, puisque la quasi totalité des personnes présentes sont hollandaises.


- Tu sais que les 2 gros nuages permanent au dessus de St Vincent de Barres n'ont rien de naturels.

Vue depuis le village d'Ailhon

 

Posté par Lovida à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 7 janvier 2019

CPA GARE DE PRIVAS

La gare de Privas n'existe plus depuis 2000 !

CPA_GARE_PRIVAS

L'Ardèche est l'unique département français sans gare de voyageurs.

Privas ne possède pas de gare SNCF, ce qui est unique pour une préfecture de département (hors DOM-TOM, Corse et Île-de-France). Autrefois, une ligne PLM puis SNCF desservait la préfecture de l'Ardèche jusqu'à Le Pouzin via Chomérac.

Actuellement, on construit un centre aquatique sur cet emplacement !

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

samedi 10 mars 2012

CARTE DE L'ARDECHE

 

07_ardeche_CARTE

 

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 13 juillet 2011

CPA DESCENTE DES GORGES DE L'ARDECHE

 Il y a 100 ans, on faisait déjà la descente des gorges de l'Ardèche !

CPA GORGES 07

Cette carte postale a été envoyée à mon arrière grand-père au "1er Groupe Aviation ,

Parc 9" à Belfort, le 4 septembre 1916.     

Gardez vos cartes postales écrites, ceux sont de merveilleux souvenirs !!!

PONT_ARC_1

Les premières descentes étaient dans des bateaux en bois, des bateliers les dirigeaient, les voyageurs restaient assis sans participer aux manœuvres.

024

On peut toujours effectuer la descente des gorges de l'Ardèche en barque.

Les tenues des dames ont beaucoup changées, plus de robe longue et de grand chapeau !!!

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 25 mai 2011

LA ROSERAIE DE BERTY

Crée en 1984 par Eléonore Cruse, la Roseraie de Berty est proche de LARGENTIERE

125

Ce jardin est au fond d'une vallée reculée, sur l'emplacement d'un ancien verger.

091

Une batisse ardéchoise en pierres, du 17e siècle domine le jardin.

127

Ne subissant aucun traitement, cette roseraie unit culture et nature le long d'une petite rivière, le Roubreau.

123

La roseraie est une oasis parmi les espaces vierges.

115

Arbres, arbustes, bulbes, vivaces et fleurs des champs accompagnent les roses sans artifice dans une composition romantique.

133

On découvre près de 700 variétés anciennes de roses sur 8000 m2.

108

Couple de (faux) mariés, endroit idéal pour photos printanières !

090

 La roseraie se visite tous les jours du 14 mai au 15 juin et propose aussi la vente par correspondance.

Le catalogue propose plus de 300 variétés de rosiers anciens.

www.roseraie-de-berty.com

La Roseraie de Berty a reçu le label JARDIN REMARQUABLE décerné par la Direction des Affaires culturelles en 2010.

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 24 mars 2011

LA GROTTE CHAUVET AU PATRIMOINE DE L'UNESCO

Le jeudi 3 mars 2011 a eu lieu la première étape pour l'inscription de la grotte CHAUVET-PONT D'ARC sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, lors d'une audition devant le Comité des Biens Français du Patrimoine Mondial.

GROTTE_UNESCO

Pourquoi la Grotte Chauvet-Pont d'Arc est-elle exceptionnelle ?


Pour son ancienneté d'abord : avec des peintures datant de moins 32 000 ans, elle est la plus ancienne grotte ornée du monde.
Pour son esthétique ensuite : les artistes de la Grotte Chauvet-Pont d'Arc ont été les premiers hommes à utiliser les techniques de l'estompe et de la perspective. Nombreux considèrent la cavité ardéchoise comme l'émergence de l'art.
Enfin pour la richesse des représentations animales avec 14 espèces identifiées dont une majorité d'animaux dits dangereux : lions, ours des cavernes, mammouths et rhinocéros.

CHAUVET_La_grande_fresque_de_la_salle_du_fond

La grande fresque de la salle du fond.

Le calendrier :

Le dossier d’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO a débuté en 2010. La candidature doit officiellement être présentée à l’automne 2011 auprès du ministère français de la Culture et de la Communication.
Si le Ministère juge le dossier recevable, il décidera alors de le transmettre au Centre du Patrimoine mondial. A noter que la France comme les autres pays déjà bien représentés sur la liste, ne peut proposer qu’un candidat par an dans la catégorie « site culturel ». Début 2012, le jury dira si ce dossier a été retenu pour un espoir de classement.
Ensuite, les experts de l’UNESCO étudieront cette candidature et le verdict définitif devrait tomber en juillet 2013, lors du comité du Patrimoine Mondial.

CHAUVET_Le_cheval_grav__de_la_salle_Hilaire

Le cheval gravé de la salle Hilaire.

Afin que cette magnifique grotte ardéchoise soit mondialement reconnue, je vous invite à apporter votre soutien à sa candidature UNESCO :

http://www.grotte-chauvet.org/la-candidature-unesco/comite-de-soutien-a-la-candidature-unesco/

 

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 7 mars 2011

BALADE EN MONTAGNE ARDECHOISE

Agréable balade hivernale en Montagne Ardéchoise sur la commune de SAINT CIRGUES EN MONTAGNE

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_001

Départ du site du PAL, 1240 mètres

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_004

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_011

Temps magnifique ce dimanche de début mars

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_020

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_022

Soleil, nature et neige

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_029

Partage des eaux, océan Atlantique et mer Méditerranée

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_036

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_037

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_024

Montée au SUC DE BAUZON

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_025

SUC DE BAUZON, 1471 mètres

SUC_DE_BAUZON_6_MARS_11_2011_03_06_028

Cet endroit est la limite officielle entre 4 communes : USCLADES ET RIEUTORD, ST CIRGUES EN MONTAGNE, MONTPEZAT et LE CROS DE GEORAND. Les seigneurs locaux venaient une fois l'an s'installer autour d'une dalle de pierre. Ils discutaient en mangeant, chacun sur son territoire.

006__2_

A découvrir la richesse de ce lieu, des infos, des idées neige, randos, sports :

Le site de la montagne ardéchoise 

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 11 janvier 2011

L'ANCIENNE USINE CLEMENT FAUGIER

privas

A PRIVAS, en 1992, les Établissements CLÉMENT FAUGIER, leader ardéchois du marron glacé, ont quitté leur usine du centre ville pour s'installer dans des locaux neufs dans la zone industrielle.

USINE__5_

Depuis cette date, cette friche industrielle de 6000 m² en plein centre ville est à l'abandon.

USINE__1_

Cette passerelle permettait le passage au dessus de la petite rue des Bains.

USINE__4_

De nombreux produits à base de marrons et châtaignes ont été transformé dans ces
 bâtiments : crème de marron, farine de châtaigne, marrons glacés...

www.clementfaugier.fr

USINE__6_

D'importants travaux sont prévus, ceux-ci amélioreront l'aspect de l'Avenue de Chomérac, un des axes routiers principaux de la préfecture de l'Ardèche.

USINE__7_

Non, je ne suis pas rentrée à l'intérieur, j'ai introduit mon bras par une fenêtre et j'ai pris une photo sans rien voir !

USINE__2_

2011, du changement !!!

Dix neufs logements sociaux et le bureau de l'Office Public HLM Vivarais Habitat seront installés dans ces locaux.
La ville de Privas va profiter de ce programme de réhabilitation pour recomposer l'ensemble du quartier de la Recluse.

Belle initiative de transformer ces grands bâtiments en logements à loyer modéré, il a fallu des années pour qu'un projet voit enfin le jour !

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

samedi 1 janvier 2011

NOUVEL AN

2011_VOGUE

Le village de VOGUE avec son château

GIF_LIGNE_FLECHE

En début d'année, on dit dans la montagne ardéchoise :

"A l'an que ven que si seguen pas plus, seguen pas men."

"A l'an qui vient que si l'on n'est pas plus, l'on ne soit pas moins."

 

Posté par Lovida à 09:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

lundi 20 décembre 2010

CPA LE MONT GERBIER DE JONC

         Début du siècle dernier, au pied du Mont Gerbier de Jonc !!

CPA_GERBIER

Les moyens de locomotion ont évolués et le chemin d'accès a été transformé  !

GERBIER_1917


GERBIER_BONNES_FETES

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

mardi 16 novembre 2010

LES AIGLONS DES GORGES

Quatre nouveaux habitants dans la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l’Ardèche !

Cette année 2010 "du jamais vu" : les deux couples d’Aigle de Bonelli des Gorges de l’Ardèche se sont bien adaptés dans cet espace protégé.  Pour la première fois, ils ont fait éclore deux aiglons chacun soit 4 aiglons bagués qui ont pris leur envol dans la Réserve en début d’été 2010.

aigle_bonelli_2

L’Aigle de Bonelli est une espèce très rare et menacée : on compte à ce jour 30 couples d’Aigle en France. Il a été observé pour la première fois dans les Gorges de l’Ardèche  il y a 30 ans par des ornithologues "les Naturalistes de l’Ardèche". Ces spécialistes ont largement contribué à sa protection. A cette époque l’Aigle était méconnu du grand public.

aiglon_au_nid

La première opération de baguage remonte à 1991. Ceci permet de mieux connaître les déplacements des jeunes et d’obtenir des données sur la survie des oiseaux.
Depuis 2001, en partenariat avec le Centre Ornithologique Rhône Alpes (CORA), le syndicat des gorges partage le suivi des deux couples d’Aigle de Bonelli.

Le reste de la population avifaune se porte bien également : 6 petits faucons Pèlerin ont été observés, un jeune Circaète Jean le Blanc ainsi que des vautours fauves et moines, visiteurs occasionnels mais de plus en plus présents sur le territoire des gorges de l'Ardèche.

Les gorges de l'Ardèche, une des régions les plus sauvage de France, sont connues pour leur splendeur et la descente en canoës !

C'est une réserve naturelle depuis 30 ans !

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

samedi 24 avril 2010

L'ANCIENNE BATTEUSE EN BOIS

Elle est là depuis longtemps, à coté de la chapelle de LARNAS, au milieu d'un magnifique paysage !

103

La récolte des gerbes de blé était stockée jusqu'au battage.

089

L'arrivée de la batteuse dans la ferme, marquait la fin des travaux dans les champs et le dur travail de récolte en pleine chaleur.

094

La batteuse séparait les grains de blé des tiges.

095

Son emplacement dans la ferme était choisi, la machine calée, la courroie mise en place. Après des essais, le travail démarrait.

093

Fabriquée par HIDIEN à Châteauroux à 450 km d'ici !

HIDIEN_1876

Bulletin de la Société d’Agriculture de l’Indre, Châteauroux, 1876

091

Trace de rouille, signe du temps qui passe.

092

Plus de bois sur les machines actuelles !

087

Vestige d'un temps disparu, d'une époque où on gagnait sa vie à la force du poignet !

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

samedi 13 mars 2010

JEAN FERRAT

JEAN FERRAT a découvert l'Ardèche en 1964 et il en est tombé amoureux. Au cours de son premier été ardéchois à ANTRAIGUES, il écrit "La montagne".

271

Cette chanson de 1964, un hommage à la France paysanne où il ironisait sur l'exode rural, est un de ses plus beaux succès. Il a su écrire ce que ressentent les gens de la campagne obligés de partir travailler et donc vivre à "la ville".

Il a été conseiller municipal pendant 12 ans et 1er adjoint lors de son deuxième mandat.

257

Il s'est beaucoup intéressé au sort des châtaigniers en militant au sein de l'Association de Défense de la Châtaigne Ardéchoise.

Depuis 1970, il se faisait rare sur les plateaux. Sa chanson "La femme est l'avenir de l'homme" en 1975 eut beaucoup de succès. Chaque nouvel album fut un véritable événement.

Jean Ferrat habitait à ANTRAIGUES, une ancienne ferme construite par ceux que l'expérience instruit et qu'il avait fait rénover à son goût, sur un coteau avec un petit ruisseau en contrebas (où il taquinait les truites), son jardin de fleurs, sa roseraie et ses légumes, la montagne environnante. C'est dans un cadre idyllique qu'il a passé sa retraite à l'ombre des châtaigniers.

319

Face à son habitation, de l'autre coté du ruisseau, un chemin de randonnée a été supprimé afin d'éviter aux curieux d'observer chez lui. J'ai découvert cela lors d'une randonnée à ANTRAIGUES quand nous avons été obligés de finir sur la route en passant devant son portail.

ANTRAIGUES  était devenu un lieu à la mode, une sorte de Saint Tropez des montagnes où il n'était pas rare de rencontrer Lino Ventura, Jacques Brel  ou Pierre Brasseur, pour une partie de pétanque sur la place de la Résistance.

254

Il y a une vingtaine d'années, je l'ai rencontré dans mon travail, je lui ai simplement dit que j'aimais bien ses chansons, il m'a remercié en me faisant un beau sourire que je n'ai jamais oublié.

FERRAT_1

Ce samedi 13 mars 2010, il est décédé à l'age de 79 ans au Centre Hospitalier d'AUBENAS.

C'est sur la Place de la Résistance à ANTRAIGUES que ses obsèques simples et chaleureuses  ont été  célébrés mardi 16 mars.

FERRAT_OBSEQUES__2

"Je suis certain, mon Jean, que ta voix résonnera encore dans la vie et dans les cœurs " a  déclamé  son frère Pierre, après le discours de Monsieur PESENTI, Maire.

Pour clore, 5000 personnes ont chanté en cœur "la montagne" avec émotion et recueillement.

FERRAT_2

Isabelle Aubret, Georges Moustaki, Shirley et Dino, Michel Drucker, José Bové, Marie-George Buffet étaient présents pour cet ultime hommage.

Il a été inhumé dans le cimetière du village avec seulement la présence de sa famille et de ses proches.

Jean_Ferrat

Salut Monsieur Jean Ferrat, les ardéchois vous rendent un hommage mérité.

Vous avez si joliment chanté l'amour, la nature et l'engagement.

Vos chansons, votre gentillesse resteront à jamais inoubliables.

Nous n'entendrons plus votre voix grave et chaude dans notre Ardèche où vous avez choisi de vivre et où vous resterez éternellement.


Posté par Lovida à 21:46 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 3 février 2010

HIVER 1956 DANS LES OLIVERAIES

En Provence, après un mois de janvier particulièrement doux, le temps était printanier ce lundi 2 février : 15 ou 16°. En fin d’après-midi, la température était devenue négative. Le mistral (vent du nord) se leva et le thermomètre afficha moins 11°.

Cela dura 48 heures. Les oliviers, dont l’activité végétative avait repris fin janvier, furent tous « brûlés ».

Les oléiculteurs furent découragés. Une procédure de classement en catastrophe naturelle fut ouverte pour toute la région. Les dégâts semblaient irrémédiables : on devait reconstituer les oliveraies.

Sous la pression des producteurs, on adopta dans l’été, une loi qui prévoyait des primes à l’arrachage et des encouragements à la replantation.

On estime à 80 % les oliviers qui alimentèrent les cheminées.

En mars 1957, un an après, toutes les souches des arbres coupés s’ornaient de jeunes pousses !

Les oliviers non arrachés repartirent dans la plupart des cas et donnèrent une belle récolte quelques années plus tard.

Trop tard ! Le mal était fait : la filière était sinistrée : oléiculteurs, moulins mais aussi transporteurs, négociants, tonneliers...

Un pan entier de l’économie agricole du Midi venait de s’écrouler !

L’Espagne et l’Italie, peu touchées par ce grand froid, en profitèrent pour prendre les marchés.

Suite à ce désastre climatique, certains optèrent pour la plantation de la vigne, plus contraignante au quotidien, mais moins aléatoire dans le temps.

Un pied de vigne produit des fruits au bout de 3 ans, un olivier 12 ans ! Et il convient d’attendre une autre douzaine d’années pour que la récolte produise pleinement, et durera 100 ans et plus.

L’Ardèche fût fortement touché par cet épisode glacial, et de nombreuses oliveraies furent arrachées et remplacées par de la vigne.


EN 2010 EN ARDÈCHE


Actuellement, c'est le retour en force de la culture de l'olive et la production ardéchoise a triplé en 15 ans !

007__3_

En 2009, 93 tonnes d'huile d'olive ont été produites en Ardèche par environ 400 exploitants, à partir d'un verger de 60 000 oliviers répartis sur 220 hectares.

Il faut entre 5 et 6 kilos d'olives pour obtenir 1 litre d'huile.

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

dimanche 10 janvier 2010

NEIGE DANS LES VIGNES

Ce début janvier 2010, la neige est tombé en Ardèche méridionale, dans la vallée du Rhône.

026

Des chutes inhabituelles avec une quinzaine de centimètres recouvrent l'Ardéche du sud.

051

Vignes des "Coteaux du Vivarais"

080

079

084

042

085

Lavandes enneigées !

086

Ciel gris et températures négatives ce samedi 9 janvier 2010 !

Et coincés depuis deux jours à la maison à cause des difficultés de circulation !

Tant pis, nous faisons de jolies balades dans la neige !

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 31 décembre 2009

BONNE ANNEE

bonne_ann_e_2010

Vue sur VALLON PONT D'ARC du rocher de SAMPZON

Profitez de cette nouvelle année pour faire de magnifiques découvertes dans notre belle France !

Que cela vous apporte beaucoup de bonheur !

Posté par Lovida à 09:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]

mercredi 23 décembre 2009

CPA FOIRE ST AGREVE

Jour de foire à SAINT AGREVE, dans le nord de l'Ardèche, il y a quelques dizaines d'années !

ST_AGREVE

La grande place retentissait des meuglements des bestiaux. Éleveurs et maquignons se retrouvaient lors de ces foires mensuelles. Le bétail était acheté après un minutieux contrôle et la discussion animée s'achevait par une claque retentissante de la main droite de l'acheteur tombant dans la main droite tendue du vendeur.

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 11 novembre 2009

RAP "MADE IN ARDECHE"

RAP PUR ARDECHOIS A DECOUVRIR !

Une chanson sur l'Ardèche et sur Privas, la plus petite préfecture de France !  Moi, j'adore !

Peut être aura t-il autant de succès que Kamini et sa chanson sur "Marly-Gomont" !!


Dimanche 15 novembre 2009, en première page du "Dauphiné Libéré" :

"Un rappeur fait le buzz sur internet"

Article sur un petit gars de Privas, Shedar, alias Nicolas Jeltichef, musicien et rappeur du dimanche. En quelques jours, le clip est visionné plus de 30 000 fois !

Découvrir le site de Shedar : shedar-officiel.skyrock.com

PHOTO_SHEDAR

"Ardéchois au cœur fidèle, la marquisette dans les veines. Au pays de la châtaigne, c'est Shédar qui règne."

"Privas, la plus petite préfecture de France, à peine 9000 habitants et pas de gare SNCF, c'est unique en France."

"Privas, capitale du Marron Glacé, de la crème de marrons, ya plein de gourmands au pied du Coiron."

"Oublies le patois ardéchois, ya personne qui te comprend".

"Un paradis sans pollution, c'est le paradis ardéchois."

"Une petite ville bien tranquille, entre forêts et pâtures, Privas loin des starlas et du bling-bling, à nous l'aventure."

"L'Ardèche, c'est le trou du cul de la France, on va finir comme la Corse, à vouloir l'indépendance."

"L'accent du sud est présent sur le soleil privadois."

"La fierté de notre ville, le 07 dans le cœur."

"Ici c'est trop la dèche mais avoue que t'as un gros manque quand tu t'éloignes de ton Ardèche."

"C'est un pays de touristes, l'été ya plus d'étrangers que d'ardéchois, c'est pas triste et au final, on forme tous une grande famille."

"Les gorges de l'Ardèche, le Mont Gerbier de Jonc. Spécialités locales, châtaignes, criques et Picodon."

"Bientôt trop populaires, on va concurrencer les Ch'tis".

"Retiens bien qu'en Ardèche, on est connu pour faire la fête".

"Dédicace à l'Ardèche et à tous ceux qui l'ont dans le cœur."

J'ai connu Nicolas et sa famille quand j'habitais dans un village à coté de Privas.
Sur Facebook, tous les ardéchois (ou presque !) parlent de lui  !
Tous apprécient beaucoup cette chanson !

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 21 octobre 2009

L'HOSPICE DE BOISVIGNAL

Hospice, un mot que l'on n'emploie plus ! Mais pour moi, (née à Aubenas), j'ai toujours entendue parler de l'hospice de Boisvignal et non d'une maison de retraite !

A AUBENAS, dans les années 30, Mr Léon Rouveyrol donne un terrain avenue de Boisvignal pour la construction d'un hospice civil. En 1938, les premières personnes y furent admises.

Mai 2009, les pensionnaires ont déménagés dans une nouvelle résidence toute proche, sur l'emplacement des anciens bâtiments de stockage de la gare  ferroviaire et sur les anciens rails du chemin de fer ! Cette maison de retraite a été nommé "Léon Rouveyrol".

335

Automne 2009, tout est fermé, silencieux et abandonné.

324

Une belle entrée !

333

Ce sont de beaux bâtiments des années 30, avec de hauts plafonds !

323

Plus de bruit derrière les fenêtres closes.

329

327

340

Là, c'était les cuisines, fermées depuis plusieurs années, les repas étaient confectionnés dans la cuisine centrale du centre hospitalier d'Aubenas.

338

L'accueil et le secrétariat.

345

On ne sait pas encore que vont devenir ces bâtiments, ils appartiennent à la commune d'Aubenas ! Il se dit qu'ils serviront à héberger un foyer de jeunes travailleurs, des bureaux pour la Mairie, ou l'installation de la Chambre de Commerce etc...  On verra bien !

348

1938 à 2009, soixante et onze années !

Une pensée pour tous ceux qui se sont endormis pour toujours dans ces murs...

Posté par Lovida à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :